Les paramètres à suivre pour vos fichiers

  • Les dimensions et les fonds perdus

Le fond perdu consiste à faire déborder la couleur ou les photos/illustrations se trouvant au bord de la mise en page. La coupe de votre document sera réalisée dans ce fond perdu. C’est pourquoi, il est nécessaire de laisser un fond perdu de 2 mm de chaque coté de votre document. Ces rebords que vous aurez laissé pour l’envoi à l’imprimeur n’apparaîtront plus lorsque vous recevrez vos documents.

  • La résolution de vos documents : 300 D

Suivant votre logiciel, le choix de la résolution du fichier peut se faire selon différentes manières :

à la création du nouveau fichier

dans les menus

à l’enregistrement/exportation

  • Quel mode colorimétrique choisir

Le mode colorimétrique de vos fichiers doit être en CMJN (Cyan/Magenta/Jaune/Noir). Ces couleurs correspondent à celles utilisées pour l’impression.
Si vous nous transmettez un fichier en mode RVB, le résultat obtenu ne sera pas à la hauteur de vos espérances (notamment au niveau des couleurs vives qui ne ressortiront pas).
En fonction du logiciel que vous aurez choisi, le mode couleur peut être sélectionné à la création du document, dans les menus ou à l’enregistrement.

  •   Les marges à l’intérieur de votre document

Ne placez pas de texte trop près des bords, ni du pli. Comme les fonds perdus, laissez au moins 2 mm de chaque côté.
La coupe au massicot est précise, un décalage de quelques dixièmes de millimètre peut apparaître ce qui pose des problèmes au niveau du centrage du document.

  • Les logiciels à utilise

Utilisez un logiciel dans lequel il est possible de paramétrer la résolution et proposant le mode CMJN, notamment :

– les logiciels de retouche d’images : Adobe Photoshop, Corel Photopaint
– les logiciels de dessin vectoriel : Adobe Illustrator, Macromedia Freehand
– les logiciel de mise en page : Adobe Indesign

Vous pouvez télécharger le fichier gabarit correspondant au format de votre document sur le site internet rubrique « télécharger un gabarit ». Ce gabarit a les dimensions des fonds perdus et est en mode colorimétrique CMJN. Il vous permettra de vous aider dans la mise au format de vos fichiers.

  • L’enregistrement de vos fichier

Votre logiciel vous propose d’ enregistrer sous ou d’ « exporter » en différents formats vos fichiers. Les formats destinés pour une impression offset sont :
– les fichiers images bitmap : TIF & JPEG
Les images bitmap sont composées de pixels, formés comme les carreaux d’une mosaïque pour former une image.
L’avantage : il n’y a aucun risque que votre fichier soit corrigé dans le processus de fabrication.
L’inconvénient : l’impression d’une police inférieure à 8 risque d’apparaître légèrement pixelisée.
Enregistrement en TIF : si une option de lissage vous est proposée, sélectionnez-la. Enregistrement en JPEG : sélectionnez la qualité maximale proposée.

– les fichiers contenant des données vectorielles : PDF, EPS, PSD, Indesign, etc…
Les fichiers vectoriels peuvent contenir des images bitmap.
L’avantage : la finesse d’impression des courbes et des textes vectoriels.
L’inconvénient : il existe un risque que votre fichier soit corrigé dans le processus de fabrication.
Quand c’est possible, avant l’enregistrement, n’oubliez pas de vectoriser les polices et d’aplatir l’image.

N’oubliez surtout pas de nommer vos fichiers recto et verso.

  •   La compression de vos documents

Avant de transférer vos documents, il est conseillé de les compresser en ZIP ou RAR.

Poster un commentaire

Classé dans Conseils & Astuces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s